Addict à Liza

Lizarazu, c’est le mec avec qui tu aimerais refaire le monde, sur les plages de la côte basque, près d’un feu. Sauf qu’avant de tailler le bout de gras avec ce bon vivant, il aurait fallu escamoter des cols, braver des vagues ou subir des clés de bras en sa charmante compagnie. Tout se mérite ! Car le bonhomme est addict au sport, limite « bigorexique », comme il explique dans sa biographie « Mes prolongations », sortie aux éditions Seuil. Le champion du monde 98 est loin d’avoir renoncé à sa dépendance pour l’activité physique, même s’il a raccroché les crampons depuis quelques années. Tout au long de cet ouvrage, il nous fait partager ses passions (sport, voyage), ses combats et son enthousiasme pour sa terre natale. Un regard aussi affuté que lorsqu’il est sur les plateaux TV et radio, où il distille sa bonne humeur et son expertise sur le football, son évolution et son attachement au maillot tricolore. « Liza », le « footballiste », quelque part entre footballeur et journaliste, est d’autant plus lucide qu’il brosse un portrait pluôt juste de sa carrière, de ses jeunes années girondines à sa proximité avec les stars de l’équipe de France. Tout jeune champion ferait bien de prendre exemple sur ce modèle de professionnalisme, dingue de sport pour le meilleur.

Mes prolongations – Bixente Lizarazu – Editions Seuil – Disponible en librairie – 19 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s