Tous les articles par o_cortinovis

Bienvenue dans les etoiles

Alors que la saison cycliste passe bientôt sous la flamme rouge, il est déjà de bon goût de jeter un coup d’oeil dans le rétro. Et de se plonger dans les bouquins sur nos héros du passé, ceux dont le panache, la combativité et l’abnégation nous ont fait lever de nos fauteuils, et même parfois dresser sur nos pédales. « Légendes cyclistes », sorti chez Solar Editions, est une mine d’or pour tous ceux qui souhaiteraient (re)découvrir nos forçats de la route sous un angle original et avec un oeil nouveau. Cet oeil, c’est celui de Greg Podevin, référence dans le domaine de l’illustration sportive et maître de l’iconographie. Avec lui, les Hinault, Bartoli, Poulidor, Ocana n’auront plus aucun secret pour vous, et sa patte vintage donne un aspect épique aux athlètes d’aujourd’hui, dont le palmarès reste encore à noircir, comme Alaphilippe, Bernal ou Van Der Poel. Les champions sont triés selon leur classe et leur pedigree, et ont tous quelque chose à nous raconter. De quoi bercer dans la nostalgie et ressortir son maillot orange Molteni.

Légendes cyclistes, by Greg, Editions Solar, 136 pages, 16.90 euros 

le meilleur de mayer

Ses yeux ronds et sa fraîcheur d’esprit donneraient envie à un lanceur de marteau de se mettre à la course de fond. Kevin Mayer est un fervent défenseur de son sport, le décathlon, cette succession d’épreuves qui martyrisent votre corps jusqu’à la limite de l’acceptable. Il faut donc avoir la foi et les mots pour transmettre ce virus, et là est la force de ce champion, qui dans « Mes 10 commandements », évoque son parcours et l’enthousiasme qui l’anime pour progresser dans la pratique de sa discipline. Dans cette autobiographie jamais barbante, le recordman du monde livre des réflexions de vie qui nous amènent à mieux connaître cet enfant timide devenu terreur des pistes, mais qui nous poussent également à devenir la meilleure version de nous-même. On comprend que son abnégation, son humilité, sa curiosité en ont fait l’homme et le sportif respectés d’aujourd’hui. On aurait bien alors un onzième commandement à vous partager : ruez-vous sur ce bouquin pour découvrir la face cachée d’un athlète inspirant.

Mes dix commandements, Kevin Mayer, Editions Solar-L’Equipe, 18,90 euros.

Klopp sans filtre

On pensait avoir tout lu, tout vu, tout su sur Jurgen Klopp. Voilà en effet quelques années que le parcours sinueux, la personnalité volcanique et la richesse tactique du meilleur technicien du moment sont disséqués et couchés sur du papier blanc. Mais une bonne piqûre de rappel n’a jamais fait de mal, surtout lorsqu’elle est administrée avec précision et simplicité, comme c’est le cas avec Alexandre Alain dans Jürgen Klopp: De Mayence à Liverpool, les secrets d’un succès. Pour Talent Sport, ce journaliste s’est replongé dans la carrière de joueur puis d’entraîneur de Klopp pour explorer ses différentes facettes et pénétrer dans sa tête. Comment ce footballeur aux pieds carrés a-t-il réussi à mener Liverpool sur le toit de l’Europe puis de l’Angleterre ? Cet ouvrage commence par « le miracle d’Anfield », théâtre d’une soirée historique pour les Reds, tombeurs de Barcelone après s’être inclinés 3-0 au match aller. Une remontée rock and roll, à l’image de leur coach, percé au grand jour par quelques anecdotes et confidences croustifondantes. 

Jürgen Klopp, de Mayence à Liverpool, les secrets d’un succès d’Alexandre Alain, Talent Sport, 255 pages, 17,90 euros

Un logo et au lit !

Tu te souviens quand tu ouvrais, fébrilement, tes pochettes Panini en culotte courte ? Ta plus belle pièce, l’écusson de ton club favori mis en valeur par un sticker brillant du plus bel effet. Ce plaisir coupable est l’objet du livre « 1001 logos des clubs de foot » du facétieux Stéphane Cohen. Ce bourlingueur des stades raconte avec amour et précision l’histoire et la signification des armoiries officielles de ces équipes. Il est question d’animaux, de monuments, de blasons minimalistes que joueurs se plaisent à embrasser sans en connaître l’origine. Désormais, ils sont prévenus. Autant dire que l’on apprend mille et une chose sur ces symboles qui forgent l’identité de chaque club, du plus connu (Barcelone, Manchester United, PSG) au plus exotique (Wellington, Mazembe) en passant par ceux disparus. Une jolie invitation au voyage à travers les époques, les continents, les confits et les courants politiques. Instructif, original et amusant. Comme le logo du FC Colo-Colo, notre petit préféré.

1001 logos des clubs de foot de Stéphane Cohen, Solar Editions, 288 pages, 16,90 euros