Au nom du coach

Entraîneur, le plus beau métier du monde ? Peut-être. En tout cas, il existe autant d’entraîneurs que de façons d’entraîner, chacun proposant une méthode particulière au service de la performance. Un homme, Francis Distinguin, a essayé de faire la synthèse de toutes ces réflexions dans un ouvrage qui pourrait devenir le livre de chevet de beaucoup de techniciens. Car, en s’appuyant sur les témoignages d’une centaine de sportifs illustres, il a dégagé des thématiques passionnantes (posture, attitude, language, management) qui aideront les acteurs du sport à mieux comprendre les leviers de la compétitivité. Plutôt rationnel dans son ensemble, « L’art d’entraîner’ n’hésite pas à convoquer plusieurs artistes issus de la culture musicale ou cinématographique (Mozart, Picasso, Depardieu) autour de la table pour confronter leurs propos avec ceux de sélectionneurs et managers. Un dialogue original et une bulle récréative pour digérer toutes les informations contenues dans ce précieux recueil.

L’art d’entraîner, tant de chemins – Francis Distinguin – Editions Amphora – Disponible en librairie – 29,95 euros.

Publicités

Un livre qui fera data

Il est entré dans le monde du football comme Zlatan Ibrahimovic a débarqué en MLS : avec grand fracas. Lui, c’est le Big Data. Un mot barbare pour définir les chiffres, statistiques et autres algorithmes qui révèlent toutes les facettes du jeu d’une équipe, ses forces et ses failles. Les nouvelles technologies permettent à des scientifiques de décortiquer ces données et d’en faire des armes corrosives au service de la performance. C’est l’objet du livre de Gautier Stangret, « Le football est une science (in)exacte », qui s’est intéressé à cette multiplication de stats à travers les témoignages de différents acteurs du football (entraîneurs, joueurs, analystes, journalistes…). Comment le Big Data a décollé ? A quoi servent vraiment ces chiffres ? Est-ce que ces analystes sont les nouveaux devins du ballon rond ? Cet ouvrage instructif répond à toutes ces interrogations complexes sans pour autant déclencher une crise de neurones. On ressort de cette lecture plus alerte sur ce qui pourrait marquer l’avenir du sport.

Le football est une science (in)exacte – Gautier Stangret – Editions Amphora – Disponible en librairie – 22,50 euros

Hierro malgré elle

On ne va pas se mentir ; à la rédaction, nous sommes tous fans du modèle Hierro de la marque New Balance. Beaucoup d’entre nous l’ont adopté sur des longues distances pour son profil polyvalent, son confort optimal grâce à sa semelle intermédiaire Fresh Foam et son accroche exceptionnelle. Un vrai coup de coeur, d’autant que son look ravageur « très flashy » nous a valu des compliments au supermarché (véridique !). Sa dernière née, récemment sortie, ne nous fera pas changer d’avis puisqu’elle supplante son ainée en reprenant ses bases (amorti-stabilité-protection) et en y ajoutant deux/trois nouveautés pas piquées des hannetons. New Balance a misé sur le confort XXL avec un chausson en micro-guêtre intégré qui maintient parfaitement le pied. Pour autant, on ne se sent pas comprimé, le tissu mesh, sans-couture et synthétique, offrant une agréable sensation de liberté. Respect et robustesse ! Le partenariat avec Vibram, leader des semelles en caoutchouc, confère également à cette paire une adhérence absolue sur tous les terrains, caillouteux, humides comme roulants. Et on n’en rajoutera pas des kilomètres en évoquant son style fou et son profil racé. Rien à redire, voilà bien la plus grande de toutes les Hierro !

New Balance Fresh Foam Hierro V3 – Conçu pour Trail et Ultra-Trail sur tous parcours – Poids 328g – Prix catalogue 140€.

Love (Paris) United

Et si l’attaquant le plus tranchant du PSG ne se trouvait pas dans le vestiaire du club ? Car si le collectif Paris United ne figure pas physiquement dans l’effectif d’Unai Emery, il a suffisamment de flair, de vice et de « cojones » pour déstabiliser les fans et adversaires du futur champion de France. En un an et demi, cette cellule de huit journalistes 2.0 s’est imposée dans le paysage médiatique comme le réseau le mieux informé sur le club parisien. Et leur dernier projet, un livre intitulé « Révélations d’une révolution », aux éditions Amphora », ne va pas contredire cette réputation. A l’intérieur, une enquête XXL qui révèle l’envers du décor du PSG et nombre de ses dysfonctionnements. Au regard des bombes lâchées par ces supporters anonymes qui agacent les dirigeants et égratignent les médias traditionnels, on pourrait croire à une cabale dirigée contre l’équipe de leur coeur. Au contraire, c’est pour faire bouger les lignes que les membres de Paris United dénoncent de manière constructive les travers de l’institution parisienne depuis la remontada barcelonaise au printemps dernier. Un succès tel qu’un deuxième tome est déjà en préparation, alors que le premier a déjà le niveau Ligue des champions…

PSG, révélations d’une révolution – Paris United – Editions Amphora – Disponible en librairie – 19,95 euros