L’homme qui voulait être roi


Le roi est mort, vive le roi ? Pas tout à fait. Car, si les Brésiliens et tous les mordus de ballon rond pleurent la disparition de leur idole, les plus jeunes apprennent à découvrir le pionnier du football moderne. Les témoignages laudatifs envers l’homme aux mille buts grouillent, les vidéos de ses arabesques tournent en boucle, et l’ouvrage de Stephane Cohen, sorti aux éditions Solar, vient apporter son éclairage sur une carrière truffée de zones d’ombre. Car, l’auteur n’occulte pas les atermoiements personnels de Pelé, entre aventures secrètes et déboires fiscaux, longtemps cachés par le souvenir délicieux de ses dribbles chaloupés. Un périple bien écrit et vivant, auquel il ne faut pas soustraire cette élégante couverture noire. Le numéro 10 auriverde y apparaît le regard un peu perdu, un peu comme nous après avoir percé sa carapace.

Pelé – Stéphane Cohen – Éditions Solar – 350 pages – 19,90 euros.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s