Ce n’est qu’un au revoir

capture-decran-2016-11-11-a-07-12-02

Il est la voix française de la NBA, celle qui a bercé nos nuits blanches et éclairé nos lanternes quant à l’évolution de cette Ligue. Dans un magnifique ouvrage, titré « Génération Parker », George Eddy, accompagné par deux fans de la première heure, retrace avec la même passion la carrière des basketteurs tricolores qui ont osé braver l’Atlantique pour fouler les parquets du meilleur championnat du monde. Entre joies et incertitudes, récompenses et échecs, rien n’aura été épargné à cette génération dorée (Parker, Diaw, Gelabale, Pietrus…) qui a donné ses lettres de noblesse à cette discipline dans l’Hexagone. Plonger dans ce bouquin, c’est reprendre une bonne piqûre de nostalgie en découvrant des facettes de personnalités qui nous ont donné du rêve par perfusion. Un shoot avec le témoignage du meilleur d’entre nous. « Badaboum in your face » !

Génération Parker, au revoir et merci – Georges Eddy, Benjamin Henry, Romain Molina – Hugo Sport – 208 pages – 25 euros – Disponible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s