Jeux de mains, jeux de vilains

En terme de balle orange, chacun a choisi son camp et sa religion. Et ce ne sont pas les transferts incessants des méga-stars de la Ligue actuelle qui bousculent la donne et font changer de paroisse les plus fidèles. Alors que la NBA arrive à un tournant de son histoire, Julien Müller a décidé de prendre le contre pied de cette évolution tournée vers le business en redonnant ses lettres de noblesse aux plus grands duels des parquets américains. Son ouvrage « Les rivalités de la NBA », paru aux éditions Talent Sport, est une mine d’information pour la culture basket. Ce fou de sport américain est parvenu à contextualiser les mythiques bras de fer entre les franchises à travers des anecdotes, des citations, des statistiques méconnues. On y apprécie son travail de titan, où il s’est coltiné tous les affrontements entre Michael Jordan et les Bad Boys de Detroit, les Celtics et les Lakers, pour nous replonger dans une ambiance vintage. Une lecture d’autant plus agréable qu’elle est ponctuée de légereté, d’humour et d’un style graphique accrocheur et référencé. De quoi nous rafraichir la mémoire avant d’attaquer la prochaine saison qui s’annonce prometteuse. Et de nous mettre l’eau à la bouche avant un volume 2 d’ores et déjà sur les rails…

Les rivalités de la NBA, volume 1 – Julien Müller – Talent Sport – 304 pages – 19,90 euros

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s