Welcome to the jungle

On a mal à notre football français ! La crise sanitaire n’a fait qu’amplifier les dérives du sport populaire par excellence et beaucoup d’acteurs du ballon tricolore ne verront pas le bout du tunnel. Et l’ouvrage « Foot, la machine à broyer », sorti aux éditions Solar, ne va pas forcément rallumer la flamme des âmes meurtries tant le propos nous éloigne encore plus du jeu que l’on chérit. En revanche, il dresse un constat amer mais implacable du sport business où l’argent, la violence ordinaire et des agents sans scrupule guident le parcours de jeunes talents aux destins brisés. A travers une enquête fouillée et truffée de témoignages, Eric Champel, l’homme qui a révélé le Qatargate, nous ôte définitivement les œillères sur une face plus ou moins cachée du football. Et l’on ne sait pas si on doit le remercier pour cette lecture remarquable ou si on doit le haïr pour nous plonger dans ce monde parallèle que l’on aimerait immergé.

Foot: la machine à broyer – Eric Champel – Solar Éditions – 394 pages – 17,90 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s