Pourvu qu’elle soit Doudouce

Elle, c’est sa fameuse palette. Un outil technologique auquel Philippe Doucet a donné naissance en 1999, à une époque où l’on ne parlait pas encore d’expected goals et de volume de courses à haute intensité. Ce journaliste de Canal+, à la voix aussi douce que ses analyses sont corsées, s’est posé comme le précurseur d’une génération de jeunes statisticiens, prêts à dégainer les chiffres comme Thierry Henry son enroulé du pied droit. Vingt ans de palette sont ainsi racontées par son inventeur dans cet ouvrage dont le sous-titre « comment la vidéo a révolutionné le foot » vaut tous les exposés du monde. C’est aussi une plongée dans les arcanes d’une chaîne -Canal en l’occurrence- qui aura donné à des milliers de passionnés des éléments pour mieux comprendre leurs idoles. Si le futur du foot passe désormais par ces fameux data, se souvenir de là où tout a commencé est fortement recommandé, voire scientifiquement approuvé.

La palette racontée par son inventeur – Philippe Doucet – Éditions Solar – 368 pages – 17, 90 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s