Le Cav se rebiffe

No Cavendish, no party. Le Tour de France 2022 s’élancera de Copenhague sans le coureur britannique, un coup de pancarte sur le casque de tous les rois de la pédale. Car l’un des plus grands sprinters de l’histoire du cyclisme reste un homme à part, un de ceux qui vous colle des frissons devant votre écran. Son effort ne dure pourtant que quelques secondes, mais sa résurrection sportive restera, elle, à jamais gravée dans l’asphalte après avoir lu le récit de son extraordinaire Grande Boucle 2021 dans Tour de Force, sorti chez Solar Editions. Car, comprendre les ressorts qui ont poussé ce laissé pour compte à accepter le salaire minimum donné par sa formation puis de ramener quatre nouveaux bouquets d’étape sur les Champs-Élysées relèvent du sublime. Un feu d’artifice qui fait boom dans le coeur de tous les amateurs de cyclisme.

Tour de force, mon Tour de France historique – Mark Cavendish – Solar Editions – 400 pages – 19,90 euros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s