Hors des sentiers battus

La course à pied en pleine nature connait un vrai succès. Une discipline en plein essor qui méritait un livre référence pour comprendre l’engouement de ses pratiquants. L’un de de ces courageux boostés à l’endorphine, Bertrand Lellouche, a donc pris sa plus belle plume dans « Trails et Ultras Mythiques », pour nous plonger dans cet univers à la fois accessible et fantasmagorique. Il y présente 14 courses classées par thématique avec humour, émotion, sagesse, et nous transmet son expérience à travers des histoires authentiques. Une manière de découvrir ce monde depuis les yeux d’un passionné et de vouloir enfiler ses baskets pour courir sur ses traces. Ses nombreux carnets de route regorgent de conseils, d’informations et constituent autant de données pour choisir et préparer les défis qui correspondent à vos aspirations. On ressort de ce guide, presque essouflé par tant d’enthousiasme, prêt à aller vivre ses rêves.

Trails et Ultras Mythiques – Bertrand Lellouche – Editions Amphora – Disponible – 27,50 euros.

Publicités

Mormeck, son autre combat

Longtemps dans les cordes, le noble art s’est redressé sur ses talons. Symbolisée par l’avènement de Tony Yoka, la boxe tricolore a longtemps vécu sur les uppercuts de Jean-Marc Mormeck, détenteur de plusieurs ceintures mondiales WBC et WBA entre 2002 et 2007. Mais le Guadeloupéen n’est pas qu’une boule d’énergie sur le ring. Affable et bienveillant, il s’est fait un point d’honneur à partager son parcours, les moments décisifs de sa vie, pour inspirer une nouvelle génération en mal de repères. Mission réussie avec mention dans un grand livre de témoignage, édité par Amphora, le premier d’une longue série avec des athlètes venus de tous horizons. « The Marksman » se confie sur les secrets de sa réussite et les clés de sa force physique/mentale. Un itinéraire semé d’embuches dans la construction d’un parcours de vie qui va bien au-delà du cadre sportif. Dans le contexte actuel, le message de JMM vient à poings nommés.

Grands témoins Jean-Marc Mormeck – Jean-Marc Mormeck – Editions Amphora – Disponible – 18,50 euros.

 

Petit mais grandes confidences

En une seule scène, Emmanuel Petit avait marqué sa différence dans le monde aseptisé des footeux. Filmé dans son intimité par le réalisateur du documentaire « Les Yeux dans les Bleus », il philosophait sur sa vision du jeu, sur les aléas de son métier tout en nouant méticuleusement sa longue crinière blonde. Une sortie, qui en appela bien d’autres, et qui étiquettera le champion du Monde 98 comme un intello du foot ne pratiquant pas la langue de bois. C’est pourquoi l’ex-milieu défensif est si pertinent dans les médias et que son troisième ouvrage, « Mon dictionnaire passionné de l’Equipe de France », nous plonge dans une lecture riche d’anecdotes et de souvenirs vibrants. Un retour vers le passé pour cet amoureux viscéral du maillot tricolore qui raconte son rêve bleu pas toujours merveilleux. Et comme à son accoutumée, l’homme est bavard, à fleur de peau, et ne s’embarrasse pas de filtre pour évoquer sa relation passionnée avec la sélection. Un abécédaire aussi sensible que l’auteur est brut de pomme.

Mon dictionnaire passionné de l’équipe de France – Emmanuel Petit – Editions Hugo Sport – Disponible – 19,95 euros.

 

Barton, envers et contre tous

Joey Barton est aussi cash avec les mots que ballon au pied. L’enfant terrible du foot anglais adore aller au contact, sans toujours y mettre les formes. Pour son autobiographie, il a réalisé un joli effort de style pour retracer sa carrière et livrer sa vision bien personnelle d’un milieu qui l’a souvent rejeté. Car Barton, c’est toute l’Angleterre compressée dans 172 centimètres et 70 kilos. Avec ses hauts et ses bas. Ses coups de folies et ses coups d’éclats. Cet ouvrage, qui peut s’apparenter à une séance de thérapie, souligne encore plus la complexité du personnage, sorte de poète incompris à qui l’on a collé une image de bourrin sans cervelle. Ceux qui suivent le milieu de Burnley sur Twitter – 3 millions quand même – ne seront pas surpris de l’éloquence du garçon, car « Sweet and tender hooligan » est une chouette prolongation de ses proses sur les réseaux sociaux. Un exercice d’équilibriste rondement mené au terme duquel ni ses apôtres, ni ses détracteurs ne changeront d’avis sur le personnage.

Sweet and tender hooligan – Joey Barton – Hugo Sport – Paru le 23 mars 2017 – 20 euros.