L’or à l’appel

Peut-on siffler le roi ? La question brûle les lèvres de tous les fanatiques de foot depuis que les supporters du PSG ont pris en grippe Lionel Messi, auteur d’une saison pas à la hauteur de son statut de meilleur joueur monde. Le sextuple Ballon d’Or avait tellement banalisé l’extraordinaire sous les couleurs de Barcelone que voir son fantôme sur les pelouses de Ligue 1 rebat les cartes de sa carrière. Et pourtant, il suffit de se plonger dans le livre de Florent Torchut, Le Roi Léo, pour revenir sur terre et saisir la chance d’avoir vu ce lutin argentin enchanter nos vies. Si beaucoup a été dit à son sujet, de ses premiers pas à Rosario à ses arabesques sous le maillot blaugrana, (re)découvrir son parcours sous la plume d’un journaliste avec qui il a noué des liens a quelque chose de réconfortant. D’autant que la maquette du bouquin est aussi belle qu’un de ses coups-franc à vingt mètres. Le roi n’est pas mort, vive le Roi !

Lionel Messi, le roi Leo – Florent Torchut – Solar Editions – 125 pages – 14,90 euros

Ça se mange sans F1

C’est l’heure de réviser. A quelques tours de piste du début de la nouvelle saison de Formule 1, Solar Éditions nous propose de nous replonger dans l’édition précédente, exceptionnelle en tous points. D’abord parce qu’elle a consacré un champion inédit en la personne de Max Verstappen, aussi fougueux que rapide en piste. Le jeune autrichien a brisé l’hégémonie de Lewis Hamilton, qui avait remporté les quatre derniers championnats du monde. Ce bouquin revient bien évidement sur leur bras de fer, et notamment cette ultime manche à Abu Dhabi où le pilote de Red Bull a su saisir sa chance lors du dernier tour. Parce que cette opposition fera date dans l’histoire de la Formule 1 et parce qu’elle est richement documentée, en texte comme en photos, ce livre d’or est un indispensable avant d’assister au round 2. 

Le livre d’or de la formule 1 2021-2022 – Frédéric Ferret – Solar Editions – 128 pages, 19,90 euros.

La parole est au roi

La planète tennis retient son souffle alors que son plus bel ambassadeur s’est arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence depuis plusieurs mois. Et les signaux envoyés par Roger Federer ne laissent rien augurer de bon sur la suite d’une carrière majestueuse, émaillée de 20 tournois du Grand Chelem et d’une pelletée de moments magiques. Alors pour se consoler, Fabrice Abgrall, la voix du tennis à Radio France, et François Thomazeau ont regroupé dans un superbe ouvrage tout ce qui a été dit, écrit sur le maestro suisse pendant toutes ces années. L’idée est d’autant plus intéressante que ce sont ceux qui l’ont côtoyé sur un court et en dehors – adversaires, observateurs, amis – qui parlent le mieux du GOAT que l’intéressé lui-même, aussi pudique qu’élégant. Leurs commentaires respirent le respect et la fascination pour un joueur qui a sublimé le jeu et pour un homme qui laissera une trace indélébile dans l’histoire du sport. Comme quoi le mythe Federer ne s’explique pas uniquement par les chiffres et le palmarès.

Roger Federer, le plus grand de tous les temps – Fabrice Abgrall et François Thomazeau – En Exergue Editions – 192 pages – 24,90 euros.

Quartararo, une saison sur 10.000 volts

« Un truc de ouf ! » Si la moto GP monte en régime depuis quelques mois, elle le doit à un sacré talent en la personne de Fabio Quartararo, premier pilote français champion du monde dans la catégorie reine. De quoi classer un personnage fuoriclasse, dont le destin exceptionnel est tout tracé. Dans un ouvrage superbement illustré, sorti chez Solar, ce monstre de précocité revient sur cette saison historique, détaillant comment, au fil des Grands Prix, il est parvenu sur le toit du monde. L’occasion d’une plongée dans le quotidien d’un casse-cou qui risque sa vie à tous les virages et de découvrir ses joies, ses doutes, ses failles à travers ses mots. Car l’enfant terrible de la Baie des anges a montré l’étendue de son talent tout au long d’un exercice marqué par des temps forts sur le plan émotionnel. Un champion en toutes lettres.

Fabio Quartararo « Champion du monde, un truc de ouf » – Michel Turco – Éditions Solar – 120 pages – 15,90 euros