Les tendances du dernier week-end (Week 8)

Landon Donovan s’affute: le meilleur joueur de MLS revient petit à petit à son meilleur niveau après son long break qui l’a écarté du soccer pendant quatre mois. Il a largement aidé ses coéquipiers lors de la victoire de Los Angeles contre l’équipe en forme du moment (2-0), le Sporting Kansas City, avec un but et une « assist ». Une très bonne nouvelle pour la sélection américaine en danger dans son groupe de qualifications pour la Coupe du Monde 2014.

Les penalties ne font plus but: L’épidémie du moment, ce sont les penalties. Quelque chose dans les bouteilles de Gatorade? Sur les huits dernier tirs aux buts, deux seulement ont fait vibrer les filets. Ce week-end, l’excellent gardien du Real Salt Lake, Nick Rimando a détourné le tir de Edgar Mejia de Chivas USA. Rimando fait ainsi grimper son ratio de penalty arrêté à 30,5% (18 pénalty détournés)

Un coach sur le bûcher… La défaite de DC United à domicile contre Philadelphie (2-3) met clairement Ben Olsen en situation inconfortable. 3ème défaite de rang à la maison, dernier de MLS avec un tel effectif, le prochain résultat pourrait déjà être décisif.

Trois autres respirent: Il serait naïf de dire que Sigi Schmid de Seattle, Frank Klopas de Chicago et Mike Petke de New York sont tirés d’affaire. Ces trois entraineurs ont gagné ce week-end et c’est un grand bol d’air pour eux. Mais attention, leurs têtes seraient déjà mises à prix…

Un jeune en haut du classement des buteurs: Cela ne va peut être pas durer, mais le meilleur buteur de MLS est un attaquant pré-pubère de 20 ans très prometteur. Jack McInerney a inscrit son cinquième et sixième but sous les couleurs de Philadelphie. Des buts importants puisqu’ils donnent souvent la victoire. Et de l’autre côte de l’Atlantique, on parle déjà de « Jack Mac » comme le prochain Golden Boot… Mike Magee de Los Angeles et Robert Earnshaw de Toronto suivent le pas avec cinq buts.

Des buts en grève: Comme la semaine dernière, les buts se font rares en MLS. 8 des 10 matches se sont terminés avec moins de deux buts (pas de score vierge cela dit). Les attaquants sont-ils en méforme? Ce sont plutôt les gardiens qui arrêtent tout (c’est assez rare pour le souligner). Mention spéciale à Nick Rimando du Real Salt Lake.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s