Les Timbers de Portland prennent la tête après le derby de l’Ouest !

Impossible de ne pas parler de ce match qui constituait en plus du plus gros derby du pays, un match crucial pour la qualification en playoffs: Portland Timbers – Seattle Sounders (1-0). Le ghannéen Kalif Alhassan a scoré en première mi-temps et a permis à Portland de remporter le combat. Seattle n’est donc toujours pas mathématiquement qualifié en playoffs. 

Portland prend la première place de la conférence ouest grâce à son succès et confirme sa bonne forme du moment avec son sixième match sans défaite (14 matches sans défaite à domicile !). En revanche pour les Sounders, cette défaite est la quatrième de rang et la franchise descend logiquement à la troisième place; Quelle déception (c’est mon équipe favorite) alors qu’elle était bien placée pour le Supporters Shield. Cela ne remet toutefois pas en cause sa place en playoffs et fort heureusement vu le clinquant effectif qu’elle affiche. Clint Dempsey a joué mais n’était pas au top de sa forme, en témoignent ses deux sorties en bord de terrain pour se faire soigner son épaule souffrante.

Avec cette défaite de Seattle, Vancouver, pourtant loin au classement, a indirectement raflé la Cascadia Cup, trophée inventé par les supporters en 2004 récompensant le vainqueur des confrontations directes entre Portland, Seattle, et Vancouver donc. Ces trois équipes du Pacifique nord ouest sont rivales depuis 1975 à l’époque de la NASL.

Lors de ce dernier match, Seattle et Portland déploraient les absences respectives de plusieurs de leurs joueurs détenus par leur sélection. Rodney Wallace (Costa Rica), Alvas Powell (Jamaïque) et leur attaquant vedette Ryan Johnson (Jamaïque) pour les Timbers. Brad Evans et Eddie Johnson (USA) pour les Sounders. Le coach de Seattle Sigi Schmid a fait l’étonnant choix de confier la cage au gardien de 41 ans, Marcus Hahnemann, à la place de Michael Gspurning. En début de match, Dempsey a bien failli marquer son premier but depuis son départ de Tottenham (il est temps!) mais il toucha la barre. Et c’est donc Alhassan qui débloqua la situation juste avant la mi-temps suite à un dégagement manqué de la défense adverse. Admirez l’ambiance géniale au Jeld-Wen Field.

C’était la troisième confrontation entre ces deux équipes (1-1 ; 1-0 pour Seattle auparavant) et Portland a donc gagné la plus importante puisqu’elle permet à la franchise de l’Oregon de quasiment s’assurer une place en playoffs et d’en priver (momentanément) son meilleur ennemi. C’est de bonne guerre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s