Le côté obscur du foot

Dark Vador ou Batman, ce Romain Molina ? Déjà auteur de plusieurs ouvrages dédiés à des personnalités méconnues du football, ce journaliste français a cette fois-ci enfilé son masque de justicier pour raconter la vie de super-agents de l’ombre qui contrôlent le sport le plus populaire au monde. « La Mano Negra », publié chez Hugo Doc, est écrit comme un vrai thriller politique, retraçant l’itinéraire de personnages complexes, qui tirent les ficelles de cette industrie sans que leur nom ne nous revienne aux oreilles. Une immersion dans le côté obscur de la force, à travers des portraits bien sentis (Juan Figer, Pini Zahavi, Kia Joorabchian…) qui nous font prendre conscience que le foot est pris en otage par des personnes extérieures à cet environnement. Cette excellente investigation vient récompenser le travail de longue haleine de Molina, matérialisée par un tas d’anecdotes et de témoignages captivants. Reste que cette lecture nous laisse un goût amer en bouche, tant on se demande s’il reste quelque chose de pur dans le « doux » monde du ballon rond. Tant pis pour notre innocence, tant mieux pour notre curiosité.

La Mano Negra – Romain Molina – Hugo Doc – 281 pages – 17 euros.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s