Papi fait de la résistance

Increvable, insatiable, infatigable Fernando Alonso ! Le pilote espagnol a battu le record de longévité en Formule 1. Il y a 21 ans, un jeune taureau des Asturies, affamé de succès, prenait place dans le baquet d’une Minardi jusqu’à se retrouver, encore aujourd’hui et après deux titres de champion du monde, compétitif au volant d’une Alpine. Un accomplissement de taille pour le doyen des paddocks, dont la passion et l’enthousiasme de jeune premier transpirent dans son autobiographie Des Asturies à Alpine, sortie chez Talent Sport. Comme tout champion qui se respecte, et qui dure, on comprend vite les ressorts qui ont conduit cet as du karting à connaitre une ascension fulgurante puis à s’éloigner de la F1 pour goûter à de nouvelles aventures sur quatre roues. Le cheminement d’un bonhomme qui a su garder les yeux de l’amour pour sa discipline. Son œil reste aussi acéré pour prendre les meilleures trajectoires possibles que pour donner son avis sur l’évolution d’un sport qui a pris un tournant majeur depuis plusieurs saisons. Du talent, des records et un caractère bien trempé, tout ce que l’on aime.

Fernando Alonso, des Asturies à Alpine – Loïc Chenevas-Paule – Talent Sport – 272 pages – 19,90 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s