Changement dans le paysage du Soccer

Groundbreaking. C’est ce mot que l’on peut traduire par innovation qui a été utilisé aux USA mardi dernier pour décrire l’accord passé entre l’USL et la MLS, et qui va probablement changer le paysage du Soccer.

uslpro
La MLS et l’USL Pro s’associent

L’une des particularités de la Major League Soccer est qu’il n’y a pas de système de relégation/promotion à l’issue de la saison. Plutôt raillé outre-Atlantique, ce système est une aubaine pour les franchises qui se trouvent en queue de peloton, puisqu’elles savent qu’elles ne subiront pas les différentes conséquences qu’une rétrogradation peut engendrer, notamment les terribles conséquences financières. Car oui, ce système américain est une sécurité financière pour les franchises et donc pour la MLS qui ne veut pas (re)vivre une faillite (voir précédents articles sur la NASL). Mais ne nous n’y trompons pas, d’autres divisions existent sur le continent nord-américain. La NASL qui accueillera cette saison le New York Cosmos fait figure de deuxième niveau et l’USL Pro correspond à la troisième division sur la pyramide du football en Amérique du nord (qui en comporte d’autres). Cette dernière est gérée par une organisation, l’USL (United Soccer Leagues) qui a conclu un partenariat important avec la MLS. Une petite révolution donc.

Les clubs de MLS étaient auparavant dans l’embarras concernant leurs joueurs qui n’étaient pas inscrits dans la liste restrictive pour jouer au plus haut niveau. Ils stagnaient ainsi en équipe réserve et se contentaient de jouer contre les réservistes des autres franchises. Ces dernières auront désormais le choix entre trois options:

 1. Créer une affiliation avec une équipe de USL Pro (le club de MLS devra notamment prêter 4 joueurs minimum)           2. Joindre l’USL Pro avec une véritable équipe (comme certaines réserves espagnoles qui jouent en deuxième division)                                                                                                                                                                                                3. Ou bien rester autonome, mais organiser quelques matches amicaux contre les clubs de USL Pro

Aucun club de MLS ni d’USL PRO n’est obligé de conclure un accord d’affiliation. Certaines affiliations déjà entérinées seront annoncées au cours des prochains jours. Ce partenariat conclu par les deux divisions rentre dans une logique de développement des structures des divisions plus modestes, et encourage plus généralement le développement du soccer sur le continent. « Notre objectif est de rendre plus compétitive une Ligue qui progresse depuis quelques années » ajoute J. Todd Durbin le Vice Président de la MLS très enthousiaste au sujet de ce partenariat « qui permettra l’éclosion de nouveaux joueurs, mais permettra aussi une hausse du niveau des arbitres, des membres du staff, des administrateurs et des coachs ». Tout bénef quoi !

Cette décision d’agir sur le bas de la pyramide du soccer ne peut que renforcer des fondations de plus en plus solides. D’autres initiatives techniques et commerciales entre les deux entités seront annoncées dans les prochains mois. Un jour, la question d’ouvrir les divisions en autorisant le système de promotion/relégation se posera, mais cette révolution là n’est pas encore venue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s