C’est décès United !

Ces dernières semaines, Ben Olsen le coach de DC United, s’est posé beaucoup de questions sur son sort. En recherche d’explications après le piètre départ de son équipe, son staff est aussi passé au grill. Olsen prévient désormais ses joueurs sur la possible tournure des évènements si la mauvaise série continuait.

« La pression est sur les épaules des joueurs maintenant » a dit Olsen aux journalistes après le match. « Ils vont passer au peigne fin. Nous allons voir si cela fonctionne car aujourd’hui, nous le staff, on a rien à se reprocher. J’ai confiance en chacun de mes collègues de travail. J’ai moi aussi fait le taf. Au tour des joueurs maintenant ! » Après avoir maintenu un haut degré de confiance en son XI de départ, une chose est désormais claire: « Si ça ne marche pas, je vais faire des changements ». Les joueurs ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus à l’issue du prochain match face à Colombus. « Je crois en mes joueurs, mais je ne peux plus attendre ». Alors qui est visé directement par l’ancien joueur reconverti coach depuis 2010?Une passe décisive en 630 minutes de jeu pour Pontius…

Ben Olsen s'apprête t-il à faire ses abreuvoirs à DC?
Ben Olsen s’apprête t-il à faire ses aurevoirs à DC?

Chris Pontius est clairement dans le collimateur. Après avoir effectué une grande saison en 2012 (12 buts, quatre passes décisives) et après avoir été logiquement récompensé (Best XI and All-Star Game MVP), le milieu de terrain offensif souffre jusqu’ici. Il a joué tous les matches et n’est jamais sorti en cours de partie ; pourtant ses statistiques font peine à voir. Une « assist » et c’est tout. Son influence dans le jeu est nulle. « Forcément au fil des matches, la confiance baisse. je suis actuellement au plus bas » confie le principal intéressé. « Je pense que beaucoup de mes coéquipiers sont en deçà de ce qu’ils peuvent faire. J’en fais bien sûr partie. Je vais essayer de régler la mire ». Perry Kitchen son collègue au milieu confirme le problème: « C’est dans sa tête. Il doit faire ce qu’il sait faire, courir sans cesse et provoquer. Il est tellement important pour nous. Il peut le faire, puisqu’il le faisait avant. »

DC a sans aucun doute les individualités pour gagner: DeLeon même s’il est blessé, Pontius donc, le capitaine Dwayne De Rosario, Lionard Pajoy ou encore le jeune joueur désigné Rafael. La liste n’est pas exhaustive. Mais des erreurs défensives coûtent aussi beaucoup à la franchise de Washington. Menés 2-0 après 10 minutes de jeu dimanche dernier, ils ne peuvent se permettre d’être aussi absents surtout qu’ils ont montré de belles choses par la suite et ont prouvé qu’ils pouvaient être dangereux. Le jeune gardien Bill Hamid fait aussi partie de ses joueurs à s’auto-flageller. Seul New York et Chicago ont concédé autant de buts alors lorsqu’on on a un statut d’international, la pilule a d’autant plus de mal à passer. Cette semaine l’accent a été mis sur l’organisation défensive car pour l’entraineur, une amélioration générale passe par là. Le match de ce week-end sera particulièrement scruté ce samedi. Mais si Olsen a promis des changements en cas de résultat négatif, on se demande s’il aura le temps de les faire car sa situation est très inconfortable et il pourrait être le premier concerné. Sera-t-il le premier entraineur viré?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s