Que s’est-il passé cette semaine en MLS? (35ème et avant dernier round)

La semaine dernière, 13 équipes étaient encore en compétition pour les huit dernières places synonymes de playoffs. A quelques jours de la fin de la première partie de saison avant les séries, cela restait surprenant. Ce matin, la donne est différente. Retour sur cette avant dernière semaine de la saison régulière.

La course aux playoffs:

A l’ouest, nous connaissons pratiquement le quinté gagnant. Pratiquement, puisque San José, l’actuel sixième préserve une chance minime de passer la tête sur la photo-finish, mais il leur faudrait une victoire sur un score fleuve pour son dernier match contre Dallas, ainsi qu’une défaite de Colorado ou de Seattle, ce qui n’arrivera pas. Portland, Salt Lake et Los Angeles ont eux gagné le droit de continuer leur saison.

Il faut inclure New York et Kansas City à l’Est, qui ont composté leur billet il y a quelques semaines. Cinq équipes dans cette conférence vont se battre lors de l’ultime journée de la saison régulière pour les trois dernières places: Montreal, Chicago, New England, Houston et Philadelphie Union qui s’est tiré une balle dans le pied lors de sa défaite à Montréal (2-1).

Colombus et Vancouver sont les grands perdants de cette semaine puisqu’ils sont officiellement éliminés.

La course au Supporters’ Shield:

Les New York Red Bulls sont bien partis pour obtenir le premier titre de leur histoire. Leur victoire 3-0 contre Houston les place dans un fauteuil. Kansas City et Portland restent à l’affut mais il leur faudra espérer un faux pas de l’équipe coaché par Mike Petke. Surprenante première saison pour le jeune entraîneur à qui on promettait l’enfer !

L’évènement de la semaine: le but le plus rapide de la MLS.

7 secondes. C’est le temps qu’il a fallu à Tim Cahill pour marquer contre Houston d’une superbe reprise de volée (3-0). C’est désormais le but le plus rapide de la courte histoire de la MLS.

L’équipe en panne: Seattle

Aucun klaxon entendu dans le centre de Seattle dimanche dernier, pourtant les Sounders se sont officiellement qualifiés pour les playoffs au terme d’une quatrième défaite de rang contre Dallas, pourtant déjà éliminé (2-0). La seconde partie de saison risque d’être très courte pour eux s’ils continuent sur le même rythme qui est le leur depuis mi-septembre (2 nuls, 4 défaites). Ils espèrent une réaction de leurs meilleurs joueurs ce qui nous amène au débat de la semaine.

Le débat de la semaine: La forme de Clint Dempsey (Seattle Sounders)

Huitième match pour l’ancien joueur des Spurs de Tottenham et toujours rien. 0 but, 0 passe décisive, 0 influence. S’il ne peut porter sur ses épaules l’unique responsabilité de la forme catastrophique de son équipe, il faut bien avouer qu’il ne fait rien non plus pour l’aider. Les attentes le concernant étaient sans doute exagérées mais bon sang, quelle déception ! En MLS, il est peu commun de devoir payer des millions pour un joueur (7,25M€ pour Dempsey!), mais avec ce genre de cas de figure, cela va devenir rarissime. Rappelons que Dempsey est le joueur le mieux payé de la league (175 000€/mois net).

La course au Golden Boot: Marco Di Vaio et Mike Magee

Marco Di Vaio (Impact Montreal) et Mike Magee (Chicago Fire) sont en plein lutte pour obtenir le Golden Boot, le trophée qui récompense le serial buteur de MLS. Les deux ont marqué ce week-end leur 20ème but. L’italien a rendu fou de joie ses supporters en marquant contre Philadelphie mais surtout en paraphant un nouveau contrat qui lui permettra de jouer une année supplémentaire avec la meilleure franchise canadienne. Toute une ville attend maintenant la décision de l’autre Marco (Schällibaum), le manager de l’équipe, qui a affirmé avoir déjà pris sa décision (jamais bon signe).

Le match de la semaine: Impact Montreal – Philadelphie Union: 2-1

C’était une véritable finale qui se jouait au Stade Saputo de Montreal. Le perdant disait sans doute goodbye aux playoffs et Montreal a bien failli être le malheureux de l’histoire. Menée au score, l’équipe canadienne continuait sa descente infernale mais Di Vaio, puis Ouimette ont inversé la tendance pour finalement l’emporter 2-1. Beaucoup d’émotions aussi lorsque tout un stade rendit hommage à Alessandro Nesta qui avait annoncé deux jours qu’il s’agissait de sa dernière saison en tant que joueur. Et comme un symbole, c’est bien sur une civière que le défenseur a failli faire ses adieux. Blessé, il refusa l’aide du brancardier pour ne pas quitter définitivement les pelouses comme un blessé de guerre. C’était sûrement le dernier match de la légende italienne. Di Vaio lui a aussi dédié son but. Si sa classe fut intacte, sa venue reste pour moi un échec à cause de ses trop nombreuses blessures (huit matches la saison dernière). Karl Ouimette, qui a donné la victoire, est son remplaçant annoncé. C’était la meilleure manière de célébrer le passage de témoin.

Le but de la semaine: Gabriel Torres (Colorado Rapids)

Si l’on ne considère pas seulement l’aspect technique, mais aussi l’aspect émotionnel du but, celui de Gabriel Torres pour les Colorado Rapids est le vainqueur.  Il permet à son équipe de se qualifier pour les playoffs et d’éliminer son adversaire du jour, les Vancouver Whitecaps sur une frappe sensationnelle du pied gauche qui finit en lucarne alors qu’il y’avait 2-2 à la 76ème minute.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s