Conduite (bien) accompagnée


Il y a comme un regain d’intérêt pour la Formule 1 ces dernières années. Si le duel musclé entre Lewis Hamilton et Max Verstappen n’est pas étranger à cet élan d’enthousiasme, la formidable série Netflix Drive to Survive a également contribué à ce que la gomme brûlée et les sièges baquets reviennent en pole position. Cette faculté à romancer des histoires intéressantes derrière chaque écurie a mis en valeur une discipline jusqu’ici cloisonnée, alors que des hommes ont travaillé dans l’ombre pour transformer un sport de niche en show exceptionnel. L’ouvrage Drive, les hommes qui ont fait la Formule 1, sorti chez Hugo Sport, braque les projecteurs sur ces visionnaires, fondamentalement passionnés, qui ont donné des lettres de noblesse à la F1. Vingt ans de paddock se dessinent ainsi sous nos yeux avec des anecdotes à la pelle sur Stirling Moss, Enzo Ferrari, Bernie Ecclestone, Michael Schumacher ou encore Alain Prost. De quoi faire le plein de connaissances et de rouler à toute berzingue sur l’asphalte du glamour et du danger.

Drive, les hommes qui ont fait la Formule 1 – Kevin Eason – Hugo Sport – 342 pages – 19,95 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s