Comment te dire Adu?

Depuis la fin du dernier championnat, Philaldephie Union essaye d’échanger ou bien de vendre son joueur ancien pensionnaire de l’équipe nationale américaine, mais n’y parvient pas.

Adu dos au mur
Adu dos au mur

Depuis sa création en 2008, Philadelphie Union n’a jamais communiqué ou commenté d’éventuels transferts impliquant le club mais le cas Adu échappe à la règle. On sait depuis longtemps que la franchise de Pennsylvanie essaye de se débarrasser du joueur d’origine ghanéenne trop inconstant qui prend de plus une place de joueur désigné. Le club très rigoureux dans sa communication n’a jamais pris le soin de démentir la rumeur et se retrouve coincé à 10 jours du début de saison.

Une source proche de la situation du joueur a révélé dans Goal.com que les clubs de MLS sont prêts à accueillir le joueur à condition qu’ils ne payent pas un transfert et que Philadephie donne un petit quelque chose pour aider à payer son salaire de 500.000$ annuel.

« Je pense que les équipes sont effrayés à l’idée de ressusciter Freddy après le portrait peu flatteur que Philadephie Union dresse régulièrement de lui. » Rappelons que le joueur a refusé une baisse de salaire et qu’il ne veut pas partir ailleurs pour toucher moins. C’est notamment pour cette raison qu’il a été question d’Asie pour Adu, le joueur ayant longtemps été sur les tablettes de clubs de K-League et de J-League. La même source révèle aussi que deux clubs mexicains s’intéressaient de près au joueur mais n’ont pu finalement concrétiser en raison de son statut d’étranger.

L’agent d’Adu Richard Motzkin n’exclut pas la possibilité d’un transfert dans un club de MLS en insistant bien que son joueur est sollicité à l’intérieur ET à l’extérieur du pays, voulant sans doute redorer l’image désastreuse de son poulain auteur d’une dernière saison quelconque (24 matches, 5 buts, 1 passe décisive, un carton rouge). En Janvier, Mike Petke le nouvel entraineur des New Yok Red Bulls a admis que le joueur était « sous les radars » mais a rajouté qu’il s’agissait d’une option plus qu’une nécessité. Depuis, Eric Alexander des Portland Timbers a rejoint la Big Pomme et Adu a compris qu’il passerait son début de saison en tribune à Philly.

Adu
Adu était un crack dans Football Manager il y a quelques années…

Pour un joueur qui était autrefois considéré comme le futur de la sélection américaine, la dégringolade est d’autant plus difficile à accepter. Il n’a pas été appelé en sélection depuis que Jurgen Klinsmann est arrivé et reste seulement sur des expériences ratées depuis ses débuts avec DC United en 2004. Ni le Real Salt Lake, ni Benfica, ni Belenenses, ni l’Aris Salonique (Grèce), ni Rizespor et encore moins Monaco en 2009 n’ont permis au joueur de confirmer les espoirs placés en lui.

Mondialement connu comme étant le plus jeune joueur ayant débuté en pro à l’âge de 14 ans et très apprécié des aficionados de Football Manager, Fredua Korateng Adu est victime de son succès précoce qui avait attiré entre autre l’Inter Milan. Il n’est aujourd’hui pas prêt à faire un pas en arrière pour repartir de l’avant. C’est bel et bien le problème et son club est à vrai dire à bout.

Publicités

Une réflexion sur « Comment te dire Adu? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s