Mikaël Silvestre, le Super Mentor de Portland

Le défenseur français Mickaël Silvestre s’est entrainé avec les Timbers pour la première fois comme un membre officiel de l’équipe vendredi. Après trois longues semaines d’essai, le club de la ville des Roses a pris la décision d’enrôler l’ex-international. Le joueur de 35 ans justifie un CV impressionnant dont la première expérience pro à Rennes en 1995 remonte à une époque où ses nouveaux coéquipiers apprenaient alors tout juste à parler  .

proxy« Je suis ici pour jouer un rôle comme un joueur de 35 ans le ferait » dit Silvestre lors de son premier contact avec les médias locaux. « J’ai beaucoup d’expérience, mais j’ai aussi beaucoup à apprendre de la MLS et de mes nouveaux teammates. Mais je suis sûr qu’ils vont beaucoup me regarder et attendre mes premiers conseils, donc je dois apporter ça à l’équipe » confie le vétéran français qui n’a pas le statut de joueur désigné et qui gagnera donc moins de 350.000$ par an.

Le corps de Silvestre parle pour lui. Il a joué onze saisons avec Manchester United et Arsenal, a gagné cinq titres de Premier League et la Ligue des Champions en 2008. Il compte 40 capes internationales et a participé à la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. C’est exactement ce type d’expérience dont la défense de Portland avait besoin. Par exemple, son probable binôme au centre de la défense qui lui sera associé pour le match de dimanche contre New York, Andrew Jean-Baptiste, est âgé de 20 ans et avait seulement quatre ans quand Silvestre intégrait l’Equipe de France U18. Les blessures des défenseurs David Horst et Hanyer Mosquera, qui devraient manquer les premiers matches de la saison, ont incité les dirigeants à garder le frenchy et en faire un titulaire en puissance en ce début de saison.

« C’est bien pour Andrew Jean-Baptiste de commencer au côté de Silvestre. Il va l’aider et le guider durant la rencontre » confie le nouveau coach des Timbers, Caleb Porter. « C’est, je ne vous le cache pas, l’une des raisons de son arrivée ici. Nous pensons que les jeunes peuvent grandir plus vite à côte d’un professionnel de sa trempe. Il sera leur mentor ».

« Quand j’étais au chômage, j’ai eu beaucoup d’offres. J’attendais seulement la bonne. »

Silvestre, qui a joué son dernier match en 2011 avec le Werder Brême en Bundesliga s’est dit surpris par les différents talents de l’équipe en place. Il s’était entrainé à Manchester avec l’autorisation de Sir Alex Ferguson en septembre dernier pour se maintenir en forme, et se dit donc « plus que prêt » pour la première journée de MLS.

Henry et Silvestre se sont aussi plusieurs fois croisés sur les terrains de Premier League
Henry et Silvestre se sont aussi plusieurs fois croisés sur les terrains de Premier League

« Quand j’étais au chômage, j’ai eu beaucoup d’offres. J’attendais seulement la bonne ». Il ajoute: » J’ai toujours voulu joindre une équipe de MLS » ce qui nous fait mieux comprendre sa patience, après trois semaines d’essai trimballé sur la côte Ouest des USA. Lorsqu’il était à Tucson, en Arizona avec Portland et puis plus brièvement à Seattle (où il a aussi effectué un essai), il a revu un vieil ami, un compatriote, Thierry Henry, que Silvestre connaît bien depuis l’âge de 16 ans pour avoir côtoyé avec lui les équipes de France de jeunes. Henry lui a vanté les caractéristiques de la MLS, et comme un symbole, les deux joueurs au parcours semblable s’affronteront dimanche pour la première fois sur le sol américain.

« Il a partagé sa vision de la MLS et sa fierté d’être engagé dans cette Ligue. c’était bon de parler avec lui et de le revoir après tout ce temps ». Et pour ceux qui pensent que l’expérience est l’unique raison de la venue de Silvestre à Portland, voilà la réponse du nouveau coach de Porter: « Il est en super forme et n’a pas l’air d’avoir régressé depuis ses années fastes. J’ai été impressionné par sa manière de bouger. Si je ne le savais pas, je ne lui aurai jamais donné son âge ». On espère que son discours ne changera pas en cours de saison, et que Silvestre mais aussi Piquionne la dernière recrue guideront Portland, avant dernier de sa conférence la saison passée, jusqu’en Playoffs. Un joli challenge.

Source: http://www.mlssoccer.com

Mikaël Silvestre:

Carrière Silvestre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s