La Champions League, un échapatoire pour les Sounders

Les Sounders comptent sur ces demi-finales de Ligue des Champions (CONCACAF) pour les aider à lancer leur saison très décevante jusque là.

Une parenthèse pour les Sounders qui souffrent en MLS
Une parenthèse pour les Sounders qui souffrent en MLS

Une lueur d’espoir et de positivité est au bout d’un sombre tunnel dans lequel les Sounders sont enfermés depuis un mois. Un mois de piètres résultats en MLS qui les ont fait tomber à la dernière place de leur conférence. Inimaginable ! Cette lueur est donc cette demi-finale qu’ils disputeront cette nuit contre les Mexicains de Santos Laguna. Ils espèrent que ce match fera office de starter et donnera un coup de boost à un moteur en panne.

« Il y a deux ans, nous étions dans une situation presque similaire et l’Open Cup nous avait bien aidé » rappelle l’entraineur Sigi Schmid. « Nous recherchions un match référence, et ce match hors MLS nous avait permis de nous relancer. Disputer une autre compétition est une manière de faire table rase du passé. »

Depuis le début de la saison, Seattle a brillé une fois. C’était il y a un mois, lors des quarts de finale de cette même CONCACAF Champions League. Les Sounders devinrent alors la première équipe à éliminer un adversaire mexicain depuis que le tournoi changea de format en 2008. Le triomphe est venu après un match épique où les Américains revinrent des enfers après avoir marqué trois buts dans les 23 dernières minutes.

Aucune équipe de MLS n’a pour le moment gagné cette Champions League – un tournoi dominé par le Mexique qui regroupe les meilleures équipes d’Amérique du nord, d’Amérique Centrale et des Caraïbes – seul le Real Salt Lake a frôlé l’exploit en s’inclinant en 2011 lors du match retour (2-2 puis 1-0).

« Nous avons bien négocié nos matches à domicile face aux équipes mexicaines jusqu’à maintenant -peut être la pelouse synthétique ou le temps y sont pour quelque chose – je pense que notre mental est très très fort dans cette compétition, » tente d’expliquer le milieu Brad Evans. « Je pense que tout le monde est à la recherche d’un petit répit en MLS, mais en même temps, on veut reprendre le championnat au plus vite pour se rattraper. Et une victoire en Ligue des Champions mardi (cette nuit) nous aiderait beaucoup ».

A Marcus Hahnemann de jouer
A Marcus Hahnemann de jouer

Problème, les Sounders seront privés de leur gardien irréprochable, Michael Gspurning, suspendu suite à deux cartons jaunes accumulés. Cela sera donc une rare occasion pour Marcus Hahnemann, 40 ans et né à Seattle, de garder les cages de son équipe préférée. L’ancien international (8 sélections) a auparavant connu l’ambiance des grands matches puisqu’il a plongé dans les stades d’Angleterre (Everton, Reading, Wolverhampton, Fulham). « Il sait qu’il aura peu d’opportunités de jouer à l’avenir alors il réalise l’importance de ces matches », confie son entraineur Sigi Schmid. Le principal intéressé confirme: « Chaque fois que j’enfile le maillot du titulaire, je sais ce que cela représente. Cette fois-ci, c’est pour la Champions League. C’est quelque chose d’énorme ».

C’est aussi l’opportunité pour lui et les autres de changer la donne en ce début de saison catastrophique.

Note

• L’attaquant David Estrada est incertain après avoir été touché à l’oeil samedi. Un spécialiste lui donnera une autorisation ou non dans l’après midi.

Seattle Sounders Vs. Santos Laguna (mercredi 3 mars, 4h00 du matin)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s