Archives du mot-clé USMNT

Dempsey conteste la suprématie de Donovan

Avec ses deux buts inscrits face à l’Allemagne dimanche soir (4-3), Clint Dempsey est désormais le deuxième meilleur buteur en activité de cette sélection américaine avec un total de 35 réalisations en 96 apparitions !

Sa magnifique frappe du gauche qui a trompé Ter Stegen le place en effet maintenant devant Eric Wynalda, le premier buteur de la Major League Soccer en 96 qui avait fini sa carrière avec 34 buts en 107 sélections. Il est encore loin derrière Landon Donovan (49 buts), mais ce dernier compte 50 sélections de plus !

Le magnifique second but de Dempsey contre l’Allemagne

L’actuel joueur de Tottenham n’est pas particulièrement apprécié par les fans. Il a quitté les Etats-Unis en 2007 après trois saisons à New England et ne revient dans son pays que pour les matches internationaux, contrairement à Donovan qui affiche constamment son attachement à sa patrie. Mais il est pour moi le meilleur joueur américain de toute l’histoire. Devant le joueur de Los Angeles.

Le fait que Dempsey aligne les bonnes saisons du côté de l’Angleterre depuis un certain temps (avec Fulham d’abord puis avec Tottenham), combiné à ses grosses prestations en sélection y compris contre les pays dits supérieures, fait qu’il est plus méritant que Donovan qui a passé la majorité de sa carrière en MLS. Je ne dis pas que rester en MLS n’est pas glorieux – j’aime la MLS plus que les autres championnats – mais il faut avouer qu’il y est plus facile d’y réussir quand on est pétri de qualités.

Je trouve qu’il y un manque de reconnaissance de la part des journalistes, des fans, et des commentateurs américains concernant les qualités, les performances, et les exploits de Dempsey. Alors qu’ils ne jurent que par Donovan, et qu’ils considèrent Dempsey comme inférieur à Wynalda, Lalas, Tab Ramos, Claudio Reyna ou encore Bradley, Clint Dempsey a envoyé un signal fort aux observateurs lors du match contre l’Allemagne alors que Donovan, lui, brillait par son absence.

Honduras-USA : les notes des Yanks

Très mauvaise performance des Américains qui s’inclinent 2-1 dès le premier match des qualifications pour la Coupe du Monde 2014. En cochant sur le paper board une défense nouvelle (Bocanegra prenant place sur le banc) Jurgen Klinsmann ne s’attendait pas à ce que cette dernière soit autant sollicitée.

Tim Howard (6): le vétéran était en état de veille permanente. Il n’a jamais pu se reposer, pas aidé par sa défense. On peut le désigner comme l’un des coupables sur le deuxième but, mais il n’aurait jamais du se retrouver dans cette situation.

Timothy Chandler (3.5): Le défenseur d’origine allemande a multiplié les courses pour apporter un soutien offensif, ce qui est tout à son honneur. Malheureusement, ses efforts se sont payés défensivement. De multiples erreurs et des absences ont affolé ses coéquipiers. Il n’est cependant pas impliqué dans les deux buts concédés.

Omar Gonzalez (3,5): Le remplaçant de Carlos Bocanegra a connu un match très difficile. Ses relances n’ont jamais trouvé preneur, et pour un défenseur central, c’est synonyme de danger systématique. Il a bien failli égaliser dans les dernières secondes en position idéale, mais comme un symbole, sa tête passa au dessus.  Howard était furieux contre lui. On peut le comprendre.

Geoff Cameron (3,5): Comme Gonzalez, le joueur de Stoke City a beaucoup peiné. Plus solide dans les duels que son acolyte. Il a semblé avoir beaucoup de difficultés à communiquer avec les autres défenseurs. Le deuxième but concédé est pour sa pomme.

Fabian Johnson (4): Comme Chandler, le joueur de Hoffenheim qui n’a jamais joué en MLS a essayé d’apporter de l’aide à l’avant, en vain. Un brin nonchalant, il ne collait pas son adversaire direct, ce qui posait problème.

————————————————————————————————————————————-

Daniel Williams (4): Le jeune milieu de terrain n’a pas commis d’erreurs techniques, mais sa non prise de risque explique cela. Manque d’initiatives, manque d’impact, il était trop lisse. Puis, sur le premier but concédé, il ne réagit pas. Le Honduras a dicté le rythme, ni lui ni Bradley n’ont pu empêcher ça.

Jermaine Jones (5,5): Une bonne première mi-temps ponctuée de prises d’initiatives et récompensée par une superbe passe décisive lobée à la clé. Le trentenaire de Schalke 04 a ensuite un peu disparu.

Michael Bradley (4): Le joueur le plus reconnaissable sur le terrain a pourtant était le plus anonyme. On ne l’a pas vu. Et si la possession était pour le Honduras, il est loin d’être étranger à ça. Décevant de la part d’un joueur qui s’éclate à l’AS Roma.

————————————————————————————————————————————-

Eddie Johnson (5.5): Le gaucher de Seattle a fait de belles choses en première mi-temps. Même s’il s’est éteint par la suite, on ne peut pas lui reprocher sa combativité, ses nombreux appels, et son soutien défensif.

Clint Dempsey (6): Même s’il n’a pas touché le ballon pendant un certain temps car très surveillé, il a fait la différence dès qu’il l’a eu . Il a scoré pour la 31ème fois avec sa sélection d’une remarquable manière.


Jozy Altidore (5.5) : Le buteur qui affole les compteurs au Pays-Bas n’était pas au top de sa forme. Il n’a pas beaucoup été servi. Il a beaucoup travaillé pour gêner les relances adverses. Il s’en voulait de ne pas avoir marqué sur un centre de Johnson en premiere mi-temps.

Sont rentrés en cours de match:

Sacha Kljestan (5): une rentrée discrète

Maurice Edu (6): Il a fait du bien au milieu de terrain dès qu’il est entré. Propre, il a gagné tous ses duels.

Graham Zusi (5.5): Peu d’impact, et un peu brouillon

Le résumé de la rencontre: