Qui pourra stopper les Portland Timbers?

Lors de leurs deux premières saisons en MLS, les Portland Timbers s’étaient fait plutôt remarquer grâce à leurs supporters très présents, fidèles et démonstratifs ainsi qu’à leur propriétaire excentrique, Merritt Paulson. Mais ça, c’était avant.

Les bûcherons sont en pleine bourre. Avec la promenade de santé contre Colorado (3-0), cela fait désormais 15 matches qu’ils sont invaincus. Ils sont en tête à l’ouest, à égalité de points avec le Real Salt Lake. Impensable après la première journée de championnat et un nul contre New York chez eux (3-3). Lors de ce match, les hommes de Caleb Porter avaient scoré deux fois dans le temps additionnel après une prestation d’une tristesse absolue. Le week-end d’après, ils s’inclinaient contre Montréal toujours à domicile.

Depuis, Portland a impressionné la Ligue. Aucune équipe n’a pu le priver de points. Son parcours n’est pas pour autant parfait puisque des équipes en difficulté comme DC United, Chicago ou encore San José ont réussi à arracher le match nul. Paradoxalement, il a battu le Sporting Kansas City, le FC Dallas et le Houston Dynamo considérés comme les meilleures équipes de la conférence Ouest avec Los Angeles, qu’ils ont aussi battu il y a quelques jours.

12839891-essayLa question est maintenant de savoir jusqu’à quand cette série peut durer. Mercredi, c’est le FC Dallas qui tentera de stopper les Timbers. Actuellement en possession de la 4ème plus longue série de l’histoire de la MLS, ils doivent rester invaincus encore six fois pour battre le record de Colombus en 2004. Et la bonne nouvelle, c’est que Frédéric Piquionne est en forme. Déjà auteur d’un quadruplé en US Open Cup, le Français a encore marqué contre les Colorado Rapids. Pas forcément titulaire depuis le début de saison, il est en train de faire douter son coach. Aligné en attaque au côté de Darlington Nagbe et Rodney Wallace, il est de plus en plus à l’aise dans cette équipe et peut compter sur les passes de l’excellent Will Johnson pour briller dans les airs. La seule mauvaise nouvelle dans l’Oregon, c’est que Mikael Silvestre ne puisse plus contribuer à cette série depuis le mois de mai et une rupture des ligaments contre New England. Mais pas d’inquiétude, l’autre frenchie de Portland profite bien de sa convalescence dans l’Oregon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s