Archives du mot-clé playoffs

1/2 finales de playoffs MLS, c’est parti (Uggly Football Lines ! )

Cette nuit, quatre équipes ouvraient le bal des demi-finales de playoffs. La première demi opposait New England contre le Sporting Kansas City d’Aurélien Collin. Si le Français a marqué , il n’a pu empêcher la défaite des siens (2-1). Sounders et Timbers s’affrontaient à Seattle dans l’autre demi pour un derby survolté, et ce sont les visiteurs qui l’ont emporté 2-1. Les deux équipes défaites peuvent encore accéder à la finale des conférences, mais pour ça, il faudra inverser la donne lors du match retour prévu dans quatre jours.

Mais mon coup de gueule du jour, c’est contre les organisateurs ! Regardez plutôt.

Capture d’écran 2013-11-03 à 10.59.44

Il est inconcevable que les deux premières demi-finales de playoffs se jouent sur des terrains configurés pour des matches de Foot US. En plus de la partie terriblement confuse, quelle image la MLS donne-t-elle de son championnat? C’est la pire des publicités ! Qui veut venir jouer ici ? Le championnat perd toute sa crédibilité. Même si c’est un manque de chance, puisque New England et Seattle sont les deux seuls stades de foot US dans la Ligue (pour les Patriots et les Seahawks), la MLS aurait du prévoir une solution de repli.

Qu’a t-on appris du match Seattle – Portland: 1-2 ?

– Seattle a définitivement un souci avec les matches allers.

– L’inexpérience n’est pas un soucis pour Portland

– Le 4-4-2 en losange de Seattle lui a fait plus de mal que de bien

– Demspey (Seattle) est cependant de retour en grande forme

– Portland est indéniablement plus costaud que Colorado (éliminé contre Seattle en barrage)

– Seattle est mal barré pour le match retour (match à l’extérieur; troisième match en 7 jours;  besoin de marquer plus de deux buts) mais pourra compter sur les retours DeAndre Yedlin et Martins

Qu’a t-on appris du match New England – Kansas City: 2-1 ?

– Claudio Bieler, le designated player de KC,  n’était pas du voyage (on ne sait s’il est blessé, ou s’il a définitivement perdu son crédit auprès de l’entraineur Peter Vermes).

– New England ouvert la la marque sur un but controversé (hors-jeu ou pas?).

– Le but de renard d’Aurélien Collin pour Kansas City masque à peine la performance médiocre de son équipe hier

Le but de Collin

L’Impact Montreal à la trappe ! Les leçons de Houston-Montreal (3-0)

Défaits par Houston (3-0), les canadiens sont désormais en vacances après le Knockout Round de l’est. C’est une déception si l’on se fie à leur début de saison canon, mais une satisfaction quand on réalise qu’il s’agissait de leur deuxième saison seulement en MLS. Mais s’ils veulent faire mieux la saison prochaine, il va falloir retenir certaines leçons. En voici quelques-unes:

1- Perdre tes nerfs, tu ne feras pas !

La frustration d’être menée par trois buts est compréhensible, mais le lâcher prise d’un des leaders du vestiaire est dur à admettre. Marco Di Vaio a perdu la boule à la fin du match après s’être heurté à la défense de Houston tout le long du match. Avant que MDV passe ses mains autour du cou de Corey Ashe et que Andres Romero prenne Kofi Sarkodie pour un ballon en lui shootant dedans, Hernan Bernadello a lui manqué de jugeote en concédant un penalty. Les canadiens ont fini le match à huit après trois exclusions, ce n’est pas concevable !

2- En Playoffs, te surpasser, il te faudra !

En dépit d’une saison régulière timide, le coach de Houston Dominic Kinnear sait comment gagner en playoffs, à l’image de l’entraineur du Los Angeles Galaxy Bruce Arena qui sait transformer son équipe quand le moment est venu. Même s’ils finissent à la quatrième ou à la troisième place, peu importe l’adversaire, ces équipes tracent leur chemin vers la MLS Cup. Une partition jouée à la perfection par ses joueurs, de Tally Hall, le gardien, qui a frustré Di Vaio  en réalisant deux arrêts importants, à  Will Bruin, l’attaquant de pointe, qui a montré enfin son vrai visage en scorant, tous les joueurs ont rempli leur rôle à la perfection.

3- Sur l’expérience, tu ne miseras pas (tout) !

Nelson Rivas n’avait pas joué une seule minute avant ce match en raison de ses nombreuses blessures ! Marco Schällibaum a pris un gros risque en le titularisant et cela n’a pas payé. Cela s’est même retourné contre son équipe puisqu’il a été mis trop souvent en difficulté. L’ex joueur de l’Inter Milan a été chanceux de ne pas être exclu à la 35ème minute après avoir mis sa main dans le visage de Giles Barnes, mais il n’a pas été reconnaissant envers l’arbitre en fautant une nouvelle fois à la 70ème minute. La justice fut finalement faite et Rivas finissait déjà sa saison sur expulsion. Bruin marqué deux minutes après sa sortie.

4- Dans les moments importants, tu marqueras !

Will Bruin, le jeune attaquant du Dynamo, marque dans les matches qui comptent. Timide en saison régulière, il se dépasse une fois arrivé en playoffs. Di Vaio a été souvent génial lors de la première partie de saison, mais est beaucoup plus discret depuis quelques temps, à l’image de son match d’hier. Si Houston veut avoir une chance de gagner contre New York, il faudra un Will Bruin de cet acabit lui qui se heurtera à Jamison Olave et Markus Holgersson pas réputés pour être tendres. Pas le Will bruin des débuts de saison.  Le solide attaquant de Houston avait marqué quatre fois dans les playoffs 2012, et son doublé cette nuit le place sur les mêmes bases.

Houston a la possibilité d’effacer sa pauvre saison régulière en faisant un grop coup contre New York

Son adversaire en demi-finale sera plus difficile à abattre que celui des saisons précédentes (DC United et Philadelphie Union). New York, vainqueur du Supporters Shield, a en effet largement dominé Houston lors des trois matches disputés cette saison avec une différence de buts de +8 pour NY. Deux de ses matches ont pourtant été disputé au BBVA Compass Stadium, au Texas. Si les Red Bulls obtiennent un nouveau bon résultat dans ce stade lors du match aller ce weekend, le voyage pour aller disputer le match retour dans le New Jersey risque d’être très long ! Pour éviter ça, le Houston Dynamo devra gagner ce weekend, si possible par plus d’un but.

Le résumé du match Houston vs Montreal

Les playoffs ont (presque) commencé: Seattle – Colorado: 2-0

Les Knockout Round, ce sont un peu les barrages des playoffs; l’ultime étape avant les demi-finale des séries, mais d’après la MLS, ces matches font intégralement parti des playoffs donc il ne faut pas dire « barrages ».  Ils opposent les équipes des deux conférences qui n’ont pas terminé dans les trois premiers. Le  cinquième affronte le quatrième. A l’Ouest, Colorado se rendait donc à Seattle dans un stade plein pour créer la surprise. Sans succès. A noter l’expulsion débile du gardien des Sounders Michael Gspurning qui permettra au quadragénaire Marcus Hahnemann de jouer les demi finale! Seattle affrontera son meilleur ennemi Portland dans un match très très attendu ce weekend !

Cette nuit, le 2ème Knock Round aura lieu à Houston et il opposera le Dynamo Houston contre l’Impact Montreal qui joue ses premiers playoffs. Mais il s’agira d’une grosse déception pour les canadiens en cas d’élimination, même si le Dynamo est une grosse machine et qu’il était finaliste de la MLS Cup la saison passée.

On y est ! Playoffs time !